Comment gérer efficacement les risques fournisseurs ?

risques fournisseurs

Une mauvaise gestion de la relation fournisseur peut avoir des répercussions sur la stabilité d’une entreprise. La gestion des risques fournisseurs implique la mise en place de processus permettant d’écarter les dangers identifiés. Découvrez comment traiter vos risques fournisseurs pour assurer la pérennité de votre structure.

Analyser les risques fournisseurs existants

Nous avons vu précédemment quels étaient les risques liés à la relation fournisseurs. Afin de traiter ces risques, il est primordial, dans un premier temps, de les analyser. Pour cela, il est nécessaire de cartographier les risques fournisseurs existants au sein de vos familles d’achats selon leur degré de criticité. Les critères à prendre en compte sont les impacts financiers, juridiques, opérationnels,  etc. de ces risques sur l’activité de votre entreprise ainsi que leur occurrence.échelle des risques fournisseurs

Cette hiérarchisation vous permettra d’identifier les cas critiques à prioriser dans votre gestion des risques fournisseurs. N’hésitez pas, ensuite, à transposer les résultats de cette analyse dans une matrice incluant l’ensemble de vos familles d’achats pour faciliter la lecture et la prise en main des risques.

Agir contre les risques fournisseurs

Vous avez identifié et analysé l’ensemble de vos risques fournisseurs ? Il est temps de mettre en place un plan d’action pour les traiter. Trois stratégies de gestion des risques sont envisageables selon le niveau de criticité identifié :

  • L’acceptation : si la probabilité et l’impact du risque sont faibles ;
  • Le contrôle : si la probabilité du risque est élevée et son impact important ;
  • Le transfert : si le risque est peu fréquent mais son impact important.

Les stratégies de contrôle et/ou de transfert requièrent un plan d’action adapté à vos objectifs et réaliste en termes de délais et coût pour votre structure. Le plan d’actions de gestion du risque fournisseurs  peut être conditionné par différents outils et moyens :

  • Audit des fournisseurs et définition de plans de performance ;
  • Evaluation du taux de dépendance et diversification des approvisionnements ou désengagement progressif si nécessaire ;
  • Mise à jour des clauses contractuelles entre les deux parties ;
  • Veille technologique, juridique, du secteur d’activité, etc. ;
  • Amélioration de la relation entre les deux parties : privilégier les échanges directs et le partage des responsabilités ;
  • etc.

Surveiller et contrôler la relation fournisseur

Une fois votre plan d’actions mis en place, il est nécessaire d’en assurer un suivi efficace. Pour cela, la mise en place de fichiers de suivi et la création d’alertes vous sera indispensable pour anticiper l’évolution des risques fournisseurs. La gestion des risques fournisseurs comporte donc quatre étapes clés :

processus de gestion des risques fournisseurs

Les bénéfices d’une gestion efficace des risques fournisseurs vont plus loin que la prise en main et l’anticipation des dangers liés à la relation fournisseurs. Ils concernent également une économie des ressources, une optimisation de la maitrise du portefeuille d’achat et contribuent à la diffusion d’une image positive auprès des clients et des fournisseurs de l’entreprise.

Des solutions logicielles peuvent vous accompagner dans la gestion de votre relation fournisseurs, découvrez Ask&Go, la solution Spend Management d’Ordiges.

Sources : AMRAE, IUT de Sceaux

En savoir plus sur la Relation Fournisseur ? Téléchargez notre livre blanc dédié à la Relation Fournisseur !